Hommage à l’homme gentil

30 octobre 2018
Jean-Luc Chovelon

Ce matin, un ami s’en est allé.

Albert Tobelem était l’homme gentil. Une rencontre professionnelle qui s’est transformée en véritable amitié. Le président d’un des plus grands clubs français de canoë-kayak, un sport de rivières dans une ville qui n’en compte aucune digne de ce nom mais, il est vrai, qui n’en est pas à un paradoxe près. Un homme d’une rare générosité avec qui il était doux de refaire le monde. Malgré ses coups de gueule (lisez le portrait que j’avais fait de lui il y a maintenant 11 ans dans les colonnes de La Marseillaise et que vous retrouverez sur ce site dans les écrits d’ailleurs).

Régulièrement, avec quelques collègues journalistes, il nous invitait à manger la bouillabaisse à Sormiou. Un rendez-vous qui a perduré lorsque j’ai quitté mes fonctions de journaliste, mettant en exergue une amitié franche et sans détour. Comme l’homme. Nous parlions de tout mais aussi de canoë-kayak, sa passion. Des milliers de kilomètres qu’il avalait tous les weekend pour suivre les compétitions, de ses protégés, innombrables championnes et champions, de France et du Monde, médaillés olympiques de tout métal, des gamins et des gamines à qui il avait offert autant de rêves dorés, d’extraordinaires carrières sportives ou juste une simple affirmation d’eux-mêmes.

Nous ne referons plus le monde et la bouillabaisse du Château aura désormais le goût de la tristesse.

Ce matin, un ami s’en est allé et il pleut dans ma tête.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailFacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

1 Comment. Leave new

Rivière J-Louis
30 octobre 2018 23 h 40 min

Il pleut dans ta tête et en te lisant il pleut aussi un peu dans la mienne.
Et je me dis que si il t’a inspiré ces mots c’est qu’il n’a pas complétement disparu, que dans ta tête, derrière les gouttes de pluie il s’y trouve aussi ses rayons de soleil

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.